Bd François Mitterrand - 63360 - Gerzat

Quel poêle à bois est le plus économique ?

Quel poêle à bois est le plus économique ?

Choisir un poêle à bois économique est essentiel pour optimiser l’efficacité énergétique de votre domicile et réaliser des économies significatives sur vos factures de chauffage. Un modèle de poêle performant et bien conçu utilise moins de bois qu’une cheminée tout en produisant plus de chaleur, ce qui réduit à la fois votre empreinte carbone et vos dépenses. 

Un poêle à bois économique contribue à une combustion plus propre, limitant les émissions de particules nocives dans l’atmosphère. Investir dans un tel appareil est donc un choix judicieux pour votre budget et pour l’environnement. 

Contactez-nous dès maintenant afin de découvrir le poêle à bois idéal pour votre foyer !

 Principe et fonctionnement d’un poêle à bois

Émission de chaleur par combustion du bois

Lors de l’allumage de votre feu, le bois produit de la chaleur grâce à l’oxydation du carbone et de l’hydrogène présents dans la bûche de bois : ce processus libère donc de l’énergie, sous forme de chaleur et de lumière. La chaleur générée par votre poêle chauffe l’espace environnant, faisant du bois une source d’énergie renouvelable pour le chauffage.

 Types de combustibles acceptés

Les poêles à bois peuvent utiliser divers combustibles pour répondre à différents besoins énergétiques. Parmi eux, on trouve les bûches de bois, le petit bois, les bûches densifiées (ou compressées) : chacun offre des provisions spécifiques en termes de rendement en fonction de l’essence du bois, son traitement, son séchage ainsi que sa taille.

L’essence du bois de vos bûches va jouer sur le pouvoir énergétique de votre feu, il est mieux de privilégier pour l’allumage du feu, un mélange de bois tendre (peuplier, saule, bouleau, tilleul) et pour l’alimentation du feu, un mélange de bois durs (chêne, le hêtre, le charme, l’aulne, l’érable, le frêne, l’orme, le noyer, le merisier, châtaigner), à condition qu’il soit suffisamment sec.

Selon le poêle dont vous disposez, vous opterez pour une dimension de bois de chauffage adaptée à votre foyer, cependant celui de petite longueur est à privilégier. Le pouvoir calorifiques de 2 bûches de 25cm est plus important que celui d’une bûche de 50cm.

Veillez à ce que les bûches soient fendues en quartiers, elles brûleront plus facilement.

Le bois d’allumage (briquette ou petit bois) permet d’obtenir une montée en température rapide, qui va entraîner l’allumage des bûches.

La bûche densifiée issue de compactage de résidus de scierie (sciures, copeaux non traités), donc totalement naturelles ont l’avantage de produire peu de cendres.

Il est fortement déconseillé d’alimenter votre poêle de charbon de bois, bois de palettes traité, bois verni ou peint, du papier de couleur, de plastique, caoutchouc, huiles et tout autres déchet ménager ainsi que de granulés de bois (pellet), ils sont conçus uniquement pour les poêles à granulés/pellet. 

 Utilisation autonome

Un poêle à bois autonome fonctionne sans nécessiter de raccordement au gaz ou à l’électricité, ce qui le rend idéal pour des endroits isolés ou en cas de coupure de courant. Il utilise uniquement du bois comme combustible, offrant une source de chaleur fiable, moins chère et indépendante des réseaux énergétiques conventionnels des autres moyens de chauffages.

Composants principaux

 Les composants principaux d’un poêle à bois incluent :

  • Le foyer : où la combustion du bois se produit ;
  • L’habillage : assure l’isolation et l’esthétique de l’appareil ; 
  • Les pierres réfractaires : favorise la restitution et la diffusion de la chaleur ; 
  • Le raccordement au conduit de fumée : permet l’évacuation des gaz de combustion vers l’extérieur et garantit une utilisation sécurisée et efficace ;
  • Une arrivée d’air directe ou indirecte : pour l’apport en oxygène externe suffisant pour votre feu.

Installation d’un poêle à bois

 Choix d’installation : soi-même ou par un professionnel

Installer un poêle à bois soi-même permet de réduire les coûts et offre une certaine satisfaction personnelle. Toutefois, cela présente des risques de sécurité et de non-conformité aux normes du DTU 24.1. La norme NF DTU 24.1 constitue le document normatif de référence dans le domaine de l’installation des conduits de fumées et ouvrages de fumisterie. Bien que cela engendre des coûts supplémentaires, en faisant appel à un professionnel, vous vous assurez une installation sécurisée, conforme et optimale qui engage la garantie décennale de l’installateur.

 Règles de sécurité et normes à respecter 

Lors de l’installation d’un poêle à bois, il est crucial de respecter plusieurs normes de sécurité afin de garantir une utilisation sans danger:

  • Les distances minimales de sécurité concernant les matériaux inflammables environnants de votre poêle ; la composition des murs, les meubles, le sol. Il peut être nécessaire de placer une plaque murale ou de sol pour protéger ou réduire l’écart au feu.
  • La ventilation adéquate, pour le bon fonctionnement de votre poêle, il est nécessaire que la pièce où est installé votre appareil soit suffisamment ventilée, toute installation doit avoir une création d’arrivée d’air qu’elle soit directe ou indirecte.
  • Le conduit de fumées installé selon les réglementations qi permet l’évacuation des gaz de combustion.
  • L’entretien et ramonage, votre poêle nécessite de votre attention lors de vos entretiens quotidiens concernant les joints, la vitre et le foyer ainsi que d’un ramonage réalisé par un professionnel 2 fois tous les 12 mois.

 

Emplacement du poêle et raccordement

Le poêle à bois devient bien souvent l’élément central d’une maison. La diffusion de sa chaleur radiante qu’il produit est douce et enveloppante, contribuant à une sensation de confort et de bien-être. Le crépitement du feu et la vue des flammes dansantes créent une atmosphère apaisante et réconfortante, idéale pour les soirées froides. Les poêles à bois sont disponibles dans une variété de styles, du rustique au moderne, et peuvent devenir un élément central de la décoration intérieure. Ils ajoutent du caractère et du charme à la pièce. Notre équipe saura vous conseiller pour l’endroit idéal en fonction de vos besoins et des contraintes techniques selon la configuration de votre logement.

 

Importance du renouvellement de l’air

Pour assurer le bon fonctionnement de votre poêle, il est crucial que la pièce où il est installé soit suffisamment ventilée. Toute installation doit inclure une arrivée d’air, qu’elle soit directe ou indirecte qui permet d’assurer le bon renouvellement de l’air qui est primordial pour le bon fonctionnement d’un poêle à bois : une ventilation adéquate garantit un meilleur rendement, réduit l’accumulation de monoxyde de carbone, permet un système de votre propre et maintient une qualité de l’air intérieure saine. Cette dernière prévient également de divers risques, tels que la suffocation ou les incendies.

 

Entretien d’un poêle à bois pour un chauffage durable

 Entretien quotidien

L’entretien quotidien d’un poêle à bois implique de vider régulièrement le cendrier ou votre foyer, ainsi que de nettoyer la vitre pour maintenir une vision claire du feu. Il est également essentiel de nettoyer le corps de chauffe pour éviter l’accumulation de résidus et assurer la longévité de l’appareil. Il est important de souligner que l’utilisation de bois avec un faible pourcent de taux d’humidité jouera considérablement sur le salissement de votre poêle et conduit ainsi que sur le rendement produit.

 Vérification complète et ramonage annuel

Le ramonage effectué par un professionnel est essentiel pour éliminer les dépôts de suie et de créosote dans le conduit de fumée. Il doit être fait 2 fois tous les 12 mois selon les recommandations sanitaires départementales. Cela prévient les risques d’incendie et assure une évacuation efficace des gaz de combustion, garantissant ainsi la sécurité et la performance du poêle à bois tout au long de l’année.

 

Définition du rendement énergétique

Le rendement énergétique d’un poêle à bois mesure l’efficacité avec laquelle il convertit l’énergie du bois en chaleur utilisable. Un poêle économique avec un rendement élevé minimise les pertes d’énergie, réduisant ainsi la consommation de bois nécessaire pour chauffer un espace donné. 

Comment choisir votre poêle à bois économique

 Les différents types de poêle à bois

 Vous pouvez retrouver différents types de poêles à bois :

  • Poêles à bûches : traditionnels, combustion directe, chaleur durable ;
  • Poêles à granulés (pellets) : réglables, efficaces, économiques ;
  • Poêles à double combustion : améliorent l’efficacité, brûlent les gaz de combustion ;
  • Poêles à bois hybrides : offrent davantage de flexibilité avec plusieurs types de combustibles.

 

Calcul des besoins en chauffage

Pour calculer vos besoins en chauffage, estimez la puissance nécessaire en kilowatts (kW) en fonction de la superficie et volume de votre logement, son isolation, l’altitude et climat de votre région, la température souhaitée, et la fréquence d’utilisation qu’elle soit pour un appoint ou en chauffage quotidien.

Tous ces facteurs doivent être pris en compte lors de l’évaluation de la puissance nécessaire pour répondre à vos besoins. Chez DCharby, notre expérience nous permet de vous guider vers le poêle qui vous conviendra le mieux.

 

Choix selon les goûts et le budget 

Le choix d’un poêle à bois doit refléter vos goûts personnels et votre budget : les modèles varient des designs traditionnels aux plus contemporains. Il y en a pour tous les goûts, acier, fonte, céramique, de différentes formes, différentes finitions. Nous proposons aussi une gamme de poêle de masse et semi/masse, étanche respectant les normes pour les maisons RT2020.  En terme de prix, les options vont des poêles économiques aux modèles haut de gamme avec des fonctionnalités avancées et une meilleure efficacité énergétique.

 

Différents modèles disponibles

 Voici les différentes marques de poêles à bois proposés chez DCharby :

  • ARCO ;
  • CHARNWOOD ;
  • LANORDICA ;
  • ROCAL ;
  • ROMOTOP ;
  • SERGIO LEONI.
Picture of Dominique Charby

Dominique Charby

Dirigeant de DCharby, entrepreneur passionné, expert en solutions de chauffage à bois.

Ces articles pourraient vous intéresser