Poêle à granulés

Le poêle à granulés fait partie de la nouvelle génération d’équipements de chauffage qui offre à la fois confort et économie énergétique. Nommé également poêle à pellets, il utilise des granulés de bois pour fonctionner. C’est un équipement qui peut être programmable et demande un entretien minimum.

Le poêle à granulé peut fonctionner – ou non – automatiquement en s’adaptant à la température intérieure souhaitée. C’est donc un équipement thermique très économique. Le poêle à pellets existe en plusieurs types, ventilé, à masse, à convection naturelle, canalisable ou encore hydraulique. Son installation est facile et ne demande qu’un conduit d’évacuation des fumées. La chaleur délivrée est constante et durable.

COMMENT FONCTIONNENT LES POÊLES À GRANULÉS ?

Les poêles à granulés sont des systèmes de chauffage modernes et efficaces, fonctionnant grâce à la combustion de petits granulés de bois, aussi appelés pellets. Ces granulés sont automatiquement acheminés depuis un réservoir vers la chambre de combustion grâce à un système motorisé, assurant ainsi un approvisionnement constant et contrôlé du combustible.

Le processus de combustion dans un poêle à granulés est entièrement automatisé, ce qui permet un contrôle précis de la température et une meilleure efficacité énergétique.

LE STOCKAGE ET L’ALIMENTATION EN GRANULÉS

Les poêles à granulés sont conçus pour un chauffage efficace et pratique, grâce à un système sophistiqué de stockage et d’alimentation en granulés. Le cœur de ce système est le réservoir, où les granulés de bois compressés sont stockés. Sa capacité varie selon les modèles, permettant une autonomie de plusieurs jours sans recharge.

L’alimentation des granulés du réservoir vers la chambre de combustion est assurée par un mécanisme automatique, souvent un vis sans fin motorisée. Ce dispositif régule la quantité de granulés brûlés, en fonction des besoins en chauffage. Cette alimentation constante garantit une combustion stable et efficace, évitant les fluctuations de température.

LA COMBUSTION ET LE RENDEMENT ÉNERGÉTIQUE

Les poêles à granulés sont conçus pour un chauffage efficace et pratique, grâce à un système sophistiqué de stockage et d’alimentation en granulés. Le cœur de ce système est le réservoir, où les granulés de bois compressés sont stockés. Sa capacité varie selon les modèles, permettant une autonomie de plusieurs jours sans recharge.

L’alimentation des granulés du réservoir vers la chambre de combustion est assurée par un mécanisme automatique, souvent un vis sans fin motorisée. Ce dispositif régule la quantité de granulés brûlés, en fonction des besoins en chauffage. Cette alimentation constante garantit une combustion stable et efficace, évitant les fluctuations de température.

SYSTÈMES DE VENTILATION ET DISTRIBUTION DE LA CHALEUR

Les poêles à granulés utilisent des systèmes de ventilation avancés pour diffuser la chaleur produite. Un ventilateur intégré disperse l’air chaud dans la pièce, assurant une répartition uniforme de la chaleur. Certains modèles peuvent être équipés de conduits pour distribuer l’air chaud dans plusieurs pièces, augmentant ainsi l’efficacité du chauffage. Cette méthode permet une montée rapide en température et une meilleure gestion de la chaleur dans l’ensemble de l’habitat.

CONTRÔLES ET RÉGLAGES DU POÊLE

Les poêles à granulés modernes offrent une variété de contrôles pour personnaliser l’expérience de chauffage. Les utilisateurs peuvent ajuster la puissance de chauffe, programmer des horaires de fonctionnement et sélectionner des modes spécifiques via une interface utilisateur intuitive, souvent numérique. Ces réglages permettent un contrôle précis sur le niveau de confort souhaité et aident à optimiser la consommation de granulés.

LA PROGRAMMATION DE VOTRE POÊLE À GRANULÉ

  1. Thermostat intégré: La plupart des poêles à granulés disposent d’un thermostat intégré qui permet de régler et maintenir la température souhaitée dans la pièce.

  2. Programmation horaire: Vous pouvez programmer votre poêle pour qu’il s’allume et s’éteigne automatiquement à des horaires précis, ce qui est idéal pour avoir une maison chaude quand vous rentrez chez vous sans gaspiller d’énergie en votre absence.

  3. Contrôle à distance: Certains modèles offrent la possibilité d’être contrôlés à distance via une application mobile, ce qui vous permet d’ajuster les paramètres de votre poêle où que vous soyez.

ENTRETIEN ET NETTOYAGE DE VOTRE POÊLE À GRANULÉS

Un entretien régulier est crucial pour le bon fonctionnement d’un poêle à granulés. Cela inclut le nettoyage de la chambre de combustion, le vidage du cendrier et le contrôle des filtres à air. Ces tâches, réalisées périodiquement, garantissent une efficacité maximale et prolongent la durée de vie du poêle. L’entretien régulier aide également à maintenir un niveau de sécurité élevé et à réduire les émissions.

POÊLE À GRANULÉS : COMMENT FAIRE LE BON CHOIX ?

A chaque habitation correspond un type de poêle à granulés. Ainsi pour les grandes surfaces, le poêle à masse – ou ventilé – est idéal. Il permet de chauffer rapidement et distribue la chaleur durant de longues heures. C’est un équipement qui peut peser jusqu’à 2 000 kg.

Il se place généralement au centre de la maison. Le poêle canalisable est aussi idéal pour les grandes surfaces. Équipé d’une seconde ventilation, il peut chauffer les pièces éloignées.

Pour les surfaces moyennes, deux types de poêles à pellets sont à privilégier. Le premier, le modèle ventilé ou soufflant est, comme son nom l’indique, équipé d’un ventilateur qui pulsera l’air chaud. Autre choix possible, le poêle hydraulique est relié au système de chauffage central. Lors de la chauffe, un réservoir d’eau va monter en température et pourra alimenter les radiateurs.

AVEC OU SANS CONDUIT EXISTANT : COMMENT BIEN INSTALLER SON POÊLE À GRANULÉS ?

L’installation d’un poêle à granulés est un processus qui varie selon que vous disposiez ou non d’un conduit de cheminée existant. Voici des conseils pour garantir une installation sûre et efficace dans les deux cas.

AVEC UN CONDUIT EXISTANT

  1. Vérification du conduit: Assurez-vous que le conduit de cheminée existant est en bon état et conforme aux normes actuelles. Il doit être étanche et résistant à la chaleur générée par le poêle.

  2. Adaptation du conduit: Parfois, il est nécessaire d’adapter le conduit existant pour qu’il soit compatible avec le poêle à granulés. Cela peut inclure l’installation d’un tubage adapté à la taille et aux spécifications de votre poêle.

  3. Raccordement: Le poêle doit être correctement raccordé au conduit. Un joint d’étanchéité est souvent requis pour empêcher les fuites de fumée et maximiser l’efficacité énergétique.

SANS CONDUIT EXISTANT

  1. Création d’un conduit de fumée: Si vous n’avez pas de conduit, il faudra en installer un. Choisissez un emplacement approprié pour le poêle et le conduit, en respectant les normes de sécurité et les réglementations locales.

  2. Installation d’un conduit isolé: Il est recommandé d’utiliser un conduit de fumée isolé pour réduire les risques de condensation et augmenter l’efficacité du poêle. Le conduit doit être installé verticalement autant que possible et dépasser le faîtage du toit pour une dispersion optimale des fumées.

  3. Respect des distances de sécurité: Assurez-vous que le conduit et le poêle soient installés à une distance sécuritaire de tout matériau inflammable. Suivez les instructions du fabricant et les normes de sécurité locales.

COMMENT CHOISIR ENTRE LES POÊLES À GRANULÉS ET LES POÊLES À BOIS ?

La décision entre un poêle à granulés et un poêle à bois dépend de plusieurs facteurs :

    1. Facilité d’utilisation et automatisation: Les poêles à granulés offrent une facilité d’utilisation grâce à leur système automatisé et leur programmation. En revanche, les poêles à bois nécessitent un rechargement manuel et une attention plus constante.

    2. Coût et disponibilité du combustible: Les granulés sont généralement plus coûteux que le bois de chauffage traditionnel, mais ils offrent une combustion plus propre et plus efficace. La disponibilité locale des granulés et du bois peut également influencer votre choix.

    3. Esthétique et expérience: Les poêles à bois offrent une expérience traditionnelle avec le craquement et l’odeur caractéristique du bois brûlant, tandis que les poêles à granulés ont un design plus moderne et sont moins dépendants de la manipulation manuelle du combustible.

    4. Efficacité énergétique et impact environnemental: Les poêles à granulés ont généralement une meilleure efficacité énergétique et produisent moins d’émissions que les poêles à bois traditionnels.

    5. Installation et entretien: L’installation et l’entretien d’un poêle à granulés peuvent être plus complexes en raison de leur mécanisme automatisé, tandis que les poêles à bois sont souvent plus simples à installer et à entretenir.

LES MEILLEURS POÊLES À GRANULÉS CHEZ DCHARBY

Économique et esthétique, le poêle à granulés est une valeur sûre pour chauffer votre maison. Avec DCharby, vous trouverez des modèles rustiques ou design mais toujours d’une qualité exceptionnelle. Nous sommes partenaires des plus grands fabricants de poêles à granulés, Cadel, Sergio Leoni ou encore Extraflamme, et avons sélectionné pour vous des modèles silencieux et puissants.

Pour ajouter une touche contemporaine à votre salon, pourquoi ne pas sélectionner un modèle tout en courbe et acier chromé ? La céramique ivoire sera du meilleur effet dans un intérieur classique. Les modèles en faïence seront, quant à eux, indispensables dans une pièce rustique. Optez alors pour un large creuset qui met en valeur le foyer et la flamme et des tons traditionnels comme un noir brillant.

Vous pourrez sélectionner le modèle idéal sans dépenser trop, nos prix sont calculés au plus juste. Nous vous livrons des produits d’une qualité inégalée et pouvons livrer vos poêles à granulés dans l’Allier et le Puy-de-Dôme.

Oui, un poêle à granulés est rentable à long terme grâce à son efficacité énergétique élevée et à la faible coût des granulés comparé à d’autres combustibles.
Le prix moyen se situe entre 1 500 et 4 000 euros, variant selon la capacité, la marque et les fonctionnalités additionnelles.

Pour une maison de 100m2, un poêle de 6 à 9 kW est généralement suffisant, en fonction de l’isolation et de la disposition de la maison

L’installation coûte en moyenne entre 500 et 2 000 euros, en fonction de la complexité de l’installation et des travaux nécessaires.